Notre-Dame de Lorette

 nd_lorette_large.jpg

 

Dans la Vallée de Courtineau se trouve une chapelle creusée dans le roc et placée sous le vocable de Notre-Dame-de-Lorette. Cet oratoire du XVème siècle voit son origine enveloppée de mystères comme en témoigne le blason meublé d’un croissant renversé timbrant le linteau de la porte.

A l’intérieur, intéressantes sculptures dans le roc : la voûte en plein centre est ornée d’une croix sculptée sur toute sa longueur. Deux arcades cintrées ornent la paroi. Celle du fond représente la Sainte-Trinité, Dieu en vieillard barbu, son Fils symbolisé par un tombeau et le Saint-Esprit par un oiseau aux ailes déployées, le tout surplombant deux anges agenouillés. Une frise court de part et d’autre d’un blason de pierre. D’après la tradition, Jeanne d’Arc s’y abrite de la pluie alors qu’elle se rend de Sainte-Catherine-de-Fierbois à Chinon le 6 mars 1429.

Chaque année, la chapelle est le lieu d’un important pèlerinage le premier dimanche d’octobre.